« Le bonheur est une question d'habitude »

Le blog d'Olivier FAURAX

Tout d'abord, bonne année 2010 !
Comme au début de chaque année, c'est le moment des bonnes résolutions, et aussi l'occasion de faire mieux que les résultats de 2009.

Cette année, les objectifs vont tourner autour de 10 thèmes, avec parfois plusieurs petites tâches et parfois un seul but. Il n'y a pas d'objectifs vacant cette année, mais vous pouvez toujours me proposer une tâche supplémentaire dans un des thèmes :)

Salsa

Je commence par un objectif bien sympa pour 2010 : danser la salsa avec 10 jolies filles qui sont amies avec moi sur Facebook.

Bien évidemment, les critères de sélection ne sont pas arrêtés, mais je peux dire que ça aide si la fille est jolie, de bonne compagnie, souriante et habite à côté de chez moi :)

Business web

En 2009, j'ai mis en place la Liste Salsa d'Olivier. Je finis l'année 2009 avec 720 visiteurs uniques sur décembre, 1060 visites et 2036 pages vues, ce qui est déjà pas mal pour un site lancé en septembre, sans aucune autre pub que le bouche à oreille et le référencement naturel de google.

Pour 2010, l'objectif est d'arriver à 1500 visiteurs uniques mensuels sur les 2 ou 3 derniers mois, ainsi que de vendre au moins 4 emplacement de pub (une par mois) dont 2 consécutifs.

En fait, augmenter le traffic me permettra de vendre plus facilement les emplacements de pub. Bien évidemment, c'est surtout du traffic qualifié (c'est-à-dire des gens qui aiment les soirées salsa et habitant dans la région) qu'il me faut, et pas simplement des visiteurs quelconques. Il y a plusieurs solutions, mais dans tous les cas, le site doit rester simple et pertinent, et le plus automatique possible (pour pas que j'y passe tout mon temps libre).

Business informatique

Cela fait très longtemps que j'ai promis (haaa, les promesses) un logiciel de gestion de cave à un Tonton. J'ai beaucoup réfléchi au sujet, j'ai aussi regardé ce qui existe sur le net, et je pense vraiment qu'il y a de belles opportunités.

On m'a déjà orienté vers GCstar, xcave, gcave et d'autres, mais aucun d'eux ne correspond à ce que je cherche.

L'année passée, je me demandais quelle technologie utiliser, et je m'oriente vers du JS/XUL. J'aurai aimé faire du Python/XUL, mais apparemment c'est pas encore assez bien supporté, ou alors j'ai pas trouvé.

Pour 2010, l'objectif est de faire un prototype très basique mais utilisable : interface de gestion des bouteilles, stockage des données.

Interaction sociale

J'ai bien progressé en 2009, je suis bien meilleur dans l'attitude générale. Je suis allé au lair de Toulon et c'est sympa, mais on a pas encore vraiment beaucoup avancé. J'ai aussi un bien meilleur screening, ce qui me permet d'être bien plus efficace.

En 2009, j'ai beaucoup utilisé de la PNL, mais je me suis rendu compte à quel point c'est limité en environnement bruité. C'est très sympa pour fluffer utile et maintenir l'intérêt, mais il faut arriver à le structurer pour aller plus loin.

En 2010, l'idée c'est d'ajouter de la structure à tout ça, notamment pour pouvoir ouvrir plus rapidement et arriver à fermer sur un numéro ou mieux. Pour l'ouverture, quelques openers sont à inventer pour avoir mon style, et pour la fermeture, faut que je m'améliore sur l'isolation, probablement.

L'objectif de 2010 est ambitieux : 6 soirées avec le lair autour de Toulon, 6 numcloses sur l'année ou un kclose. C'est de loin l'objectif le plus difficile de toute la liste, mais le voyage est plus important que la destination...

Logiciels libres / Mandriva

Alors là, cette année, je vais lever le pied. Plus de jus de cuisson, mais je me suis mis à faire des paquets RPM (pour ceux qui ne connaissent rien à Linux, c'est un fichier qui permet l'installation d'un logiciel).

L'objectif de 2010 est d'être responsable de 10 paquets. Ça devrait pas être trop dur. Par contre, l'autre objectif, c'est de lire Maximum RPM pour faire des RPM de bonne qualité.

Comme c'est pas un gros objectif, j'ajoute aussi de faire un don à 3 associations autour du libre, parce qu'il y a un paquet de gens à qui je dois quelque chose. Ou alors mieux, je leur achète des T-shirts, pour être en même temps une affiche publicitaire ambulante :)

Informatique perso

J'ai jamais été un gros fan de matériel informatique (je n'ai qu'un PC chez moi), ce qui fait que je n'ai actuellement rien pour sauvegarder.

L'autre problème, c'est mon hébergement web. Au moment où j'écris ces lignes, je suis hébergé par free.fr sur ofaurax.free.fr et je dois dire que même si je l'utilise depuis longtemps, il n'est pas rare d'avoir des erreurs de serveur pour une raison ou une autre.

Pour 2010, je vais déjà mettre en place une sauvegarde. Je voulais faire une sauvegarde en ligne, mais c'est rare sous linux et c'est quand même assez cher. Au bout d'un an, ça revient même plus cher qu'un gros disque dur externe.

Le 2ème objectif pour 2010, c'est la migration de mon site web sur un hébergement correct avec un vrai nom de domaine. Attention cependant à ne pas passer trop de temps en administration système...

Blog

J'ai pas été très actif sur le blog en 2009 au niveau contenu et j'aimerai bien le relancer un peu notamment avec de la salsa, de la télé numérique et du recyclage des articles les plus lus (si ça peut être utile...).

L'objectif 2010 est la publication de 10 articles, que cela soit sur la salsa, la télé numérique ou un ancien article mis à jour. C'est beaucoup, mais ça va m'encourager à commencer rapidement et à ne pas attendre la fin de l'année :)

Famille

Ma famille est un peu loin, et on se voit principalement pour les fêtes, ou quand ma Maman a besoin de soleil :)
Mon frère se plaint de ne pas me voir assez souvent, mais il a aussi un emploi du temps professionel assez chargé.

L'objectif 2010, c'est 3 semaines avec ma famille en cumulé sur l'année. J'ai pas compté en 2009, mais je devais être déjà à ce quota. Entre l'hiver et l'été, ça devrait être assez facile à faire. On va dire que le challenge, ça va être d'arriver à attraper mon frère :)

LifeHacks

Cette section est dédiée à tout ce qui rends la vie plus facile et plus douce.

Tout d'abord, je vais acheter des bouquins. Je ne lis pas de la même manière sur un écran que sur du papier (sur un écran, je scanne plus que je ne lis), et il faut bien dire qu'une lecture d'un livre de plusieurs dizaines de page sur un écran, c'est pas super confortable.

En plus, les livres sont un super truc pour bien dormir. Un écran vous tiens en éveil avec de la lumière artificelle, ce qui n'est pas bon pour un sommeil de qualité (c'est comme s'endormir devant la télé... ou devant un divx, dédicace à mon frère !). Un livre permet de faire tomber son attention doucement et de commencer à s'endormir.

Merci à l'HMAP pour la carte cadeau FNAC (offerte parce que je viens de loin) qui m'a permis de faire une bonne commande de bouquins !

Une autre bonne idée, c'est de remplacer la télé par TED.

Pour 2010, l'objectif est de lire en entier les bouquins commandés, et de lire également GTD et La semaine de 4 heures (j'attends la deuxième édition en français). Globalement, passer moins de temps devant la télé, plus dans des bouquins, mais toujours autant devant un ordi (ouf !).

Méta-thème

Wikipedia : « méta (préfixe) est souvent utilisé dans le vocabulaire scientifique pour indiquer l'auto-référence ».

Le 10ème thème, c'est de gérer les 9 premiers ! Je pense faire un point tous les 3 mois, ce qui veut dire que d'ici le 1er avril :

  • Entre 3 et 5 filles dansées
  • 1 ou 2 soirées avec le lair de Toulon
  • Au moins 950 visiteurs de la liste salsa
  • Une liste persistante (sqlite) de bouteilles de vins en XUL (python si possible, sinon JS)
  • Peut être lecture de Maximum RPM
  • Une sauvegarde ou un meilleur hébergement web, et un nom de domaine :)
  • 3 articles sur le blog
  • Plan de vacances de l'année, au moins qq jours au ski
  • GTD acheté, lu et espérons appliqué

J'ai créé ce thème en lisant un article sur la malédiction des bonnes résolutions qui cite un travail scientifique qui a trouvé des caractéristiques sur les résolutions qui ont fonctionné.

Il faut couper les buts en petits paliers, avoir une récompense quand on les atteint, parler de ces buts à ses amis, se concentrer sur les bénéfices du succès et garder une trace de l'avancement. Dans l'étude, ceux qui ont découpés leurs buts ont un succès moyen de 35% et ceux qui ont suivi les 5 conseils ont un succès de 50%.

Ce qui n'est pas dans la liste...

C'est pas parce que ce n'est pas dans la liste que ça ne sera pas fait, c'est simplement moins prioritaire.... en théorie !

Espéranto : je vais continuer à le pratiquer à l'occasion, mais je ne prévois rien de spécial pour cette année.

Design / Créativité : j'aimerai bien créer de belles choses, je me documente beaucoup. Peut être qu'en 2010, je vais chopper le virus de l'infographie.

LiveCD Mandriva : le but ne serait pas de faire une énième Mandriva One + MonBureau, mais plutôt faire un liveCD pour un usage particulier, avec une sélection de logiciels restreinte.

Plongée, niveau 2 : ça pourrait me démanger au cours de l'année....

Esperanto Toolbar : même si je ne l'ai pas mis dans la liste, je pense quand même retoucher un peu cette extension Firefox pour la faire évoluer.

À votre avis, quels sont les objectifs qui vont être réussis, et ceux qui vont être ratés ?

J'ai écris une extension Firefox il y a plus d'un an, qui ajoute simplement des boutons avec les lettres utilisées en espéranto qu'on ne trouve pas sur nos claviers (par exemple ĝ). Ces lettres sont très facile à avoir pour un linuxien (circonflexe + g), mais bien sûr, sous windows, ça marche pas, et j'ai donc fait une extension Esperanto toolbar (effet de bord : cela permet de pousser l'utilisation de Firefox chez les espérantistes sous windows).

Avec Firefox 3, la sécurité des mises à jour d'extension a été renforcée, ce qui fait que les extensions doivent être modifiées pour s'installer et se mettre à jour. Comme je ne suis pas les changements internes de Firefox de près, je me suis simplement rendu compte le jour de la sortie de Firefox 3 que mon extension était désactivée !

Mises à jour sécurisées

Une attaque possible sur les extensions, possible avec Firefox 2, c'est d'intercepter une connexion vers le site qui fournit la mise à jour et de remplacer la nouvelle version téléchargée par une autre.

Par exemple, on pourrait imaginer qu'un proxy d'entreprise remplace le contenu de tous les .xpi téléchargés par une extension qui affiche « Bosse au lieu d'installer des extensions Firefox » à la place du code original contenu dans l'extension.

Sur cet exemple, c'est sympa, mais si on remplace le proxy par un pirate et l'extension par un virus ou un logiciel espion, c'est tout de suite moins drôle.

Pour prévenir ce risque, il y a 2 solutions. Soit télécharger la mise à jour sur un site en HTTPS (la communication est chiffrée, le pirate ne peut pas la modifier). Soit signer l'extension pour qu'il soit possible de vérifier qu'elle n'a pas été modifiée pendant le transport.

La première solution est très simple, c'est par exemple celle utilisée sur http://addons.mozilla.org. C'est d'ailleurs pour ça que Firefox 3 est très pointilleux (c'est un euphémisme) sur les certificats utilisées sur les sites utilisant TLS.

La deuxième solution utilise simplement HTTP, mais elle ajoute de la cryptographie, ce qui la rend plus compliquée, et je viens de passer la soirée à essayer de comprendre le tout (d'où ce billet, d'ailleurs).

En pratique, c'est pas dur

Je pars du principe qu'on a déjà une extension monextension (qui contient un install.rdf), et un site web en HTTP (http://monsite.fr) sur lequel on donne les mises à jour en les décrivant dans le fichier http://monsite.fr/update.rdf.

La première chose, c'est de générer, une seule fois une paire de clé, en utilisant le logiciel McCoy, fournit par Mozilla. Ensuite, on réutilisera cette paire de clé tout le temps pour cette extension, voire même pour d'autres.

Ensuite, on bidouille monextension, et quand elle est prête, on ajoute la clé publique dans le fichier install.rdf (balise em:updateKey), en utilisant la fonction Install de McCoy. L'extension est prête à être publiée !

On fait ensuite un sha1sum sur l'extension et on l'ajoute dans l'update.rdf (balise updateHash, au même niveau qu'updateLink). Et maintenant, on va signer update.rdf avec la fonction Sign de McCoy.

On mets update.rdf en ligne, ainsi que l'extension, et on a une mise à jour sécurisée !

C'est vraiment sécurisé ?

Oui ! Et c'est là que je suis bien content d'avoir fait une thèse sur la sécurité :)

Firefox, pour faire la mise à jour, va aller voir le fichier http://monsite.fr/update.rdf et vérifier qu'il est valide, c'est-à-dire qu'il a bien été signé avec la clé privée, dont il a la clé publique (souvenez-vous, la clé publique est fournie dans l'extension). Si un pirate modifie update.rdf pendant le transport, sa signature ne sera plus bonne, et le fichier sera ignoré.

Si une mise à jour est disponible, il va télécharger le fichier et calculer le sha1sum de ce fichier : s'il est différent de celui du update.rdf, c'est que la mise à jour a été modifiée pendant le transport et elle est rejetée. Sinon, la mise à jour est bonne, et elle est installée.

La palette Tango en HSL

Ajouté le vendredi 22 février 2008 à 22h40 / web communication

Le projet Freedesktop.org vise à favoriser la compatibilité entre les bureaux libres. Le but est d'unifier les interfaces et les composants communs, pour éviter de dupliquer le travail et permettre la bonne intégration des logiciels sur tous les bureaux.

Tango, l'un des sous-projets, fournit un style et des icônes unifiés pour les applications libres. GNOME, Gimp et OpenOffice.org utilisent d'ailleurs ces icônes pour leur interface (au moins sur ma machine Linux).

Le plus intéressant dans ce projet, c'est surtout que le site web de Tango fournit plusieurs éléments pour faire soi-même les icônes. Il y a des tutoriels vidéos, mais surtout la palette de couleurs qui sert de base à la création des icônes.

Cependant, les couleurs ne sont fournies qu'en RGB. J'ai écrit récemment dans un billet tout le bien que je pensais des couleurs HSL, et ce serait dommage de ne pas en profiter.

Voici donc la palette Tango en HSL, notation CSS.

Butter :

  • hsl(53, 96.6%, 64.9%)
  • hsl(53, 100.0%, 46.5%)
  • hsl(48, 100.0%, 38.4%)

Orange :

  • hsl(35, 96.9%, 61.6%)
  • hsl(29, 100.0%, 48.0%)
  • hsl(26, 100.0%, 40.4%)

Chocolate :

  • hsl(36, 73.7%, 67.3%)
  • hsl(36, 83.8%, 41.2%)
  • hsl(37, 97.2%, 28.4%)

Chamelon :

  • hsl(90, 75.0%, 54.5%)
  • hsl(90, 81.0%, 45.5%)
  • hsl(90, 92.5%, 31.4%)

Sky Blue :

  • hsl(210, 49.2%, 62.9%)
  • hsl(213, 51.9%, 42.4%)
  • hsl(215, 61.7%, 32.7%)

Plum :

  • hsl(306, 21.9%, 58.8%)
  • hsl(291, 21.2%, 39.8%)
  • hsl(287, 31.6%, 30.4%)

Scarlet Red :

  • hsl(360, 86.1%, 54.9%)
  • hsl(360, 100.0%, 40.0%)
  • hsl(360, 100.0%, 32.2%)

Aluminium :

  • hsl(60, 5.6%, 92.9%)
  • hsl(90, 9.1%, 82.7%)
  • hsl(85, 5.0%, 72.7%)
  • hsl(84, 2.1%, 53.1%)
  • hsl(90, 2.4%, 33.3%)
  • hsl(195, 8.0%, 19.6%)

Pour tout avouer, j'en ai eu besoin moi-même, pour pouvoir manipuler des couleurs en Javascript : avec les couleurs HSL, il est plus facile de faire varier seulement la luminosité d'une couleur.

Qui l'aurait cru ? Un site web dont le nom est un mot anglais utilise de l'espéranto dans sa pub ! Je n'y ai pas cru la première fois, mais là, ça fait 3 fois, et j'ai distinctement compris les 3 phrases en espéranto.

Un type avec des jambes énormes et musclées se réveille et sort de chez lui. Il croise une vieille femme avec un « Saluton ! », puis un homme et lui dit : « Bonan tagon ! ».

Il prends alors un ascenceur vétuste mais ultra-rapide pour rejoindre un homme qui pédale en sous-sol. Il lui dit « Bonan matenon ! » et on voit à ce moment-là plusieurs personnes tout autour du monde qui sont comme projetées sur le côté, comme avec un coup de frein.

Notre type a pris le relais de l'homme qui pédalait et on comprends que c'est lui qui pédale pour faire tourner le monde.

La vidéo qui circule sur le net est la version anglaise, un peu plus longue et détaillée (il voit plus de monde et passe au milieu d'un mariage).

Le slogan de la vidéo est "There is a perfect job for everyone". Il n'y a rien sur monster.fr, mais je crois me souvenir que c'était quelque chose comme « Le job de vos rêves existe ».

Mise à jour (22/02 à 23h22) :

Voici un message de Catherine Reichert de monster.fr :

"Esperanto it is. The choice was made by Rupert Sanders, the director of the Legs commercial, as it was his vision that drove the final spot, including language, set design, costumes, muscial choice of the "Happy Wanderer", and the language used by the characters. We tried to use a language that wasn't a traditional one to avoid having the spot seem like it was in any one country, it is a fable and the language is intended to further that idea."

On connaissait Google en espéranto, mais voilà que GMail fait une petite vidéo marrante sur leur technologie anti-spam.

La vidéo montre leurs experts anti-spam et la vidéo finit par quelque chose comme « ... et vous pourrez passer plus de temps à faire les choses que vous aimez comme perfectionner votre façon de danser, ou apprendre l'Espéranto ».

Cliquez ici pour voir la vidéo GMail qui vous encourage à apprendre l'Espéranto !

WebKit, le moteur de rendu web d'Apple est un fork de KHTML. Pour faire simple, Kde a créé KHTML pour faire de Konqueror un navigateur en plus d'un gestionnaire de fichiers. Apple l'a récupéré, amélioré et l'a utilisé pour Safari, le navigateur par défaut de MacOS X.

J'ai vraiment l'impression qu'Apple est en train de pousser son moteur de rendu de pages web et je vois de tous les côtés des projets basés sur WebKit. Quels avantages pour Apple ? Quel impact sur Gecko (moteur de Firefox) et sur le web ?

WebKit sur Windows

Tout d'abord, ça a commencé par un portage de Safari sous Windows. Apple a publié une alpha, c'est-à-dire une version incomplète et instable (pour info, beta = complet et instable, RC = Release Candidate = candidat pour la version finale) en faisant beaucoup de battage médiatique autour. À mon avis, ils auraient mieux dû se taire. Ça a beau être une "version instable", on voit pas l'intérêt de diffuser un truc aussi moisi, à part de se faire une mauvaise pub pour pas cher.

Webkit sur Linux

Il y a 2 bureaux favoris, GNOME et KDE, chacun avec son navigateur : Epiphany (basé sur Gecko, le moteur de Firefox) et Konqueror (basé sur KHTML, l'ancêtre de WebKit, suivez un peu !!!).

Récemment un développeur est arrivé à porter WebKit comme moteur d'Epiphany ! C'est encore expérimental, mais ça permettra d'avoir un rendu "à la Safari" sous Linux. Pour l'instant, GNOME utilise Epiphany comme navigateur par défaut, et les pages d'aides des logiciels sont affichées en utilisant le rendu Gecko (logiciel Yelp). Utiliser WebKit permettrait de réduire cette dépendance et pourrait rendre le tout plus léger.

Encore plus inattendu : WebKit va remplacer KHTML dans Konqueror ! À la dernière conférence annuelle de KDE, il a été décidé que KHTML allait mourir au profit de WebKit : les améliorations CSS3 implémentées dans KHTML uniquement seront portées dans WebKit.

En plus, contrairement à KHTML, WebKit ne dépends pas de Qt, la bibliothèque de composants graphiques de Trolltech avec laquelle est fait l'environnement KDE. Cependant, Trolltech a intégré WebKit dans Qt pour en faire un composant : il est donc possible d'utiliser un rendu WebKit dans un application en Qt.

L'embarqué

On retrouve aussi WebKit dans l'embarqué, notamment sur la tablette internet de Nokia N800, avec le navigateur origyn.
Bien évidemment, l'iPhone embarque directement Safari, basé sur WebKit.

Les gagnants, les perdants

Le plus gros gagnant est bien sûr Apple, qui booste en même temps Safari et assure un rendu de qualité sur son iPhone.
Trolltech a bien négocié en s'appropriant WebKit plutôt que d'en faire un ennemi. C'est typiquement une réaction de libriste : plutôt que de se battre contre WebKit qui enlève à KHTML une dépendance sur Qt, on l'intègre pour en faire une nouvelle fonctionnalité.
KDE gagne un moteur de rendu performant, soutenu par une grosse entreprise.
Nokia est gagnant puisqu'il a accès au même rendu que l'iPhone, ce qui est toujours un avantage étant donné qu'il est concurrent avec Apple dans le domaine de l'électronique personnelle embarquée.
La manière la plus simple pour un site web d'avoir un rendu comparable avec WebKit et IE, c'est de respecter les standards web. Ainsi, Gecko est aussi gagnant dans l'affaire : WebKit encourage les développeurs web à utiliser les standards web, ce qui facilite le rendu de Gecko.
Les standards web font partie des gagnants : en mettant en concurrence Gecko et WebKit, il va être possible d'avoir plus rapidement deux implémentations différentes de standards à venir comme CSS3.

Les perdants, c'est les autres.
Bien évidemment, IE et tous les dérivés qui se basent sur le même rendu comme AvantBrowser.
Les développeurs web qui ont « optimisé » leur site web pour IE en 1024x768 vont commencer à se mordre les doigts : ils vont avoir du boulot pour adapter le tout à un iPhone utilisant WebKit. Déjà qu'ils ont eu du mal avec l'arrivée de Firefox ;)
Opera aussi fait partie des perdants : il perd sa place de rendu alternatif multiplateforme.

Ulteem vs Meetic : trouvez une copeen !

Ajouté le dimanche 29 juillet 2007 à 18h33 / web

Depuis quelques temps, nos écrans de télé se sont remplis de pubs pour un nouveau site : Ulteem, « le site de la rencontre amoureuse ».
De la concurrence pour Meetic ?
Pas du tout : c'est la même entreprise qui fait les deux et la communication d'Ulteem est complètement différente.

Sauf que si on regarde en détails, on s'aperçoit que c'est cher, que c'est en fait un site complètement marketing et que les résultats du « test de personnalité » défient les lois de la probabilité.

Les serveeces

Sur Meetic comme sur Ulteem, il y a les profils, les messages, la recherche et bien sûr les favoris (sur Meetic, ils appellent ça les contacts). Sur Meetic, il y a en plus un chat (pour discuter, pas le félin) et sur Ulteem, un « test Ulteem ».

Le principe est simple : on appâte le visiteur en lui montrant toutes les filles qui sont déjà inscrites. L'inscription est gratuite, allez hop, on en profite, on s'inscrit.
Sur Meetic, on peut faire des recherches pour saliver devant les photos déjà déposées. On peut « flasher » sur des membres.
Sur Ulteem, tout est fait pour qu'on remplisse aussi le « test Ulteem », et ainsi saliver devant nos « âmes soeurs ». On peut leur envoyer des messages.

Ensuite, c'est payant.
Pour 1 mois, c'est près de 30€ pour Meetic contre presque 50€ pour Ulteem. Le bonheur ça n'a pas de prix, mais c'est quand même cher.
Avec ça, on pourra voir les profils et chatter sur Meetic, recevoir des messages (surtout les réponses à ceux qu'on a envoyé).
C'est-à-dire ce qui est vraiment important finalement.
Et apparemment, même pour 30€, on a des filles normales qui veulent un copain riche, beau et intelligent (dans l'ordre).

Enfin ça c'est pour les mecs, hein.
Pour les femmes, c'est gratuit au début (Meetic c'était pareil avant), mais c'est pas de la discrimination, non, c'est juste qu'il faut bien trouver des filles pour remplir des profils qui feront baver les visiteurs suivants.
Là où c'est la haine, c'est pour ceux qui viennent de prendre un pass 6 mois sur Meetic, maintenant que toute la pub dit aux filles de venir s'inscrire gratuitement sur Ulteem.

Ulteem, psychologeek et mathémateek

En dehors des 20€ de différence par mois, Ulteem vous fait passer le « test Ulteem » pour trouver vos « âmes soeurs ».
C'est un test de personnalité comme on en a dans les magazines féminins. Je suis sûr qu'on pourra trouver quelqu'un chez Ulteem pour nous affirmer que celui-là a été fait par des professionnels scientifiques et qu'il a nécessité 10 ans de recherche.

Avec ce test, on compare les réponses des personnes, on calcule un taux de compatibilité entre les gens, et si ça dépasse 65%, on est « âmes soeurs ».
Pour information, en théorie, les probabilités nous disent que trouver quelqu'un qui correspond à 100% est aussi difficile que de trouver quelqu'un qui correspond à 0%. En fait, ça suit une courbe de Gauss centrée en 50%.
Et donc, avec un taux de compatibilité à 65%, ça fait que 15,8% des inscrites correspondent, soit une sur 6,3. Sauf que ça c'est quand le test répartit correctement les gens de 0 à 100% et à partir d'un certain nombre d'inscrits où les probabilités s'appliquent.

Actuellement, j'ai 2586 âmes soeurs. Et bizarrement, j'ai plus d'âmes soeurs autour de 68% que vers 65% !!! J'ai fait coïncider une courbe de Gauss sur les pourcentages et le nombre de profils correspondants. Pour info, faire coincider une courbe sur des données, on appelle ça « faire une régression ». Et là, je trouve que la courbe est centrée en 68,5% !!!
Plusieurs hypothèses :

  • Il n'y a pas assez de filles sur Ulteem : à 2586, ça commence à faire pas mal quand même et j'aurai vraiment du pot d'avoir un bonus de 18% !
  • Le test est bidon : certaines réponses apparaissent plus souvent
  • Ulteem augmente artificiellement les correspondances, soit en ajoutant 18%, soit indirectement en biaisant le test par exemple avec une question du style « Est-ce que vous aimez qu'on vous fasse confiance ? » (peu vont répondre non)

Là où c'est drôle, c'est que si la courbe est réellement centrée en 68,5%, ça veut dire qu'il y a autant de filles au dessus qu'au dessous. J'ai 1036 filles en-dessous de 68,5% et donc 1550 au-dessus. Et j'en déduis qu'il y a 3100 filles sur Ulteem.
Je sais pas si c'est plausible, mais le site démarre à peine et la cible est différente de Meetic.
Même avec une fille sur 6,3, ça fait 16292 filles.

Avec Ulteem, tout devient posseeble

Justement, parlons de la cible d'Ulteem. Là où les jeunes qui veulent s'amuser se retrouvent sur Meetic, Ulteem vend de la recontre sérieuse à long terme.

Commençons par le spot télé, qu'on retrouve en première page du site. En gros, on vous montre des gens normaux qui cherchaient des canons et qui, finalement, ont craqués sur des gens normaux.
Que tout le monde a sa chance, quoi. Surtout que c'est gratuit pour les filles, hein.

Et on utilise le Noir et Blanc pour faire classe, intemporel, « grand histoire ». On retrouve d'ailleurs le Noir et Blanc sur la bannière de l'intérieur du site qui est très révélatrice.
Sur chacune des photos quelqu'un nous regarde : un cinquantenaire avec une fille jeune, une femme avec un homme aimant autour d'elle, un homme de 30-40 ans avec une fille du même âge.
Les messages sont clairs : venez sur Ulteem pour trouver une jolie jeune à 50 ans, un mari si vous êtes seule à 30 ans, une femme si vous commencez à vous sentir seul à 35.

Le positionnement est plus vieux que celui de Meetic, et ça se ressent sur l'interface : très simple, pas de web 2.0 qui clignote, pas de chat, mais c'est plus cher.

Ouais, finalement, Ulteem, c'est un Meetic de vieux.

Des conseils qui peuvent toujours servir

Il existe des sites gratuits (sans pubs à la télé) comme http://www.emootion.com ou http://www.kissia.com, même s'il y a moins de membres. Pour tester vos photos, il est possible d'utiliser http://www.123coeur.com.

Pour les femmes, Coco Chanel disait :

Si vous êtes triste, si vous avez un chagrin d'amour, mettez du rouge à lèvres et sortez ! Les hommes détestent les pleureuses.

Pour les mecs, ils faut savoir qu'Internet regorge d'infos pour trouver l'âme soeur. Il y a des sites qui vous expliquent la drague et d'autres qui vous expliquent pourquoi elles font la différence entre ami et petit ami.
Rien qu'avec ces 2 sites, vous comprendrez pourquoi les filles ne sortent pas avec les gars qui sont gentils avec elle, et pourquoi les filles qui nous intéressent souhaitent être nos amies.

De ma maigre expérience de rencontres sur le net, vous avez peu de chances de tomber juste (même si les sites exhibent les quelques cas où ça a marché). La plupart des rencontres se font avec des amis d'amis et au boulot, tout simplement parce que vous avez plus de chance de trouver quelqu'un qui vous correspond (culture, valeurs) en restant proche de votre milieu social.

Spam du blog !

Ajouté le samedi 30 juin 2007 à 14h12 / informatique ma vie web

Depuis 2 jours, les commentaires de mon blog sont spammés, c'est-à-dire que des robots ajoutent automatiquement des commentaires avec des liens vers des sites de casino en ligne ou de pharmacie phallique.

Pourquoi ? Tout simplement, pour augmenter leur visibilité sur Google ! Quand il existe beaucoup de liens vers un site, alors il est considéré comme « important » par Google et il apparaît plus souvent dans les résultats de recherche.

Bilan des attaques

Les attaques utilisent des données différentes, mais elles se ressemblent beaucoup :

  • Dans le commentaire, on a plusieurs fois le motif : 2-3 mots + lien. Les liens sont soit des liens directs vers les sites, soit des liens vers des résultats de requêtes altavista, alexa mais bizarrement jamais google ni yahoo.
  • Adresses de courriel plausibles : dXXp_testXXX@serveur.com (les X sont des nombres, serveur peut être aol, yahoo ou hotmail)
  • Tous les autres champs sont remplis avec les mêmes mots clés
  • Les adresse IP de provenance peuvent être des adresses de particuliers dont les machines ont été infectées par des virus (j'ai eu un spam provenant du japon !) ou des serveurs loués (j'ai envoyé des plaintes en Allemagne et en Hongrie). L'avantage des serveurs loués, c'est qu'on a une chance que l'hébergeur fasse respecter la loi

À propos des machines infectées, on voit dans ce cas-là que créer des virus est une activité rentable : le principe est d'infecter un certain nombre de machine sur le réseau, sans que leur propriétaire ne s'en rende compte. Ces machines sont ensuite utilisées pour être des relais pour envoyer du spam par courriel ou pour d'autres choses (comme le spam de blog ou la surcharge de serveur). Le vendeur de pilules bleues rémunère alors le spammeur en fonction du nombre de visiteurs depuis le spam et/ou du nombre de ventes.

Dans ce cas là, même les virus windows emmerdent les utilisateurs Linux et Mac.
Donc soyez sympa, mettez à jour votre système (windowsupdate), votre antivirus (il en existe des gratuits) et utilisez un pare-feu (firewall).
Ne cliquez pas sur les liens d'un spam et n'achetez JAMAIS sur un site qui vous a envoyé un spam (puisqu'indirectement, vous financez le spammeur).

On se laisse pas faire !

Bien évidemment, il ne faut pas laisser faire ce genre d'agissement.

En bon chercheur en sécurité, la première mesure, c'est la détection. Je m'appuie sur une des propriétés que j'ai évoqué juste au-dessus, couplée à une propriété spécifique de mon blog. Je vais pas tout vous dire pour pas aider les spammeurs, mais si vous me le demandez par courriel ou dans les commentaires, je vous dirai.

Ensuite, pour corriger, je contacte les fournisseurs de serveurs dédiés pour leur signaler quels sont leurs serveurs qui me spamment. Il y a clairement des hébergements qui vivent du spam et qui indiquent que la gestion des plaintes peut prendre jusqu'à 60 jours, histoire de ne pas à avoir à couper trop rapidement la connexion des spammeurs qui les font vivre.

Depuis le début de ce blog, j'avais prévu une mesure de prévention qui s'est révélée bien utile : je n'accepte pas les commentaires qui arrivent 14 jours après la publication. Je fais ça pour éviter que tout mon blog soit spammé en même temps, et aussi pour encourager les visiteurs à regarder régulièrement le blog s'ils veulent pouvoir commenter.

Les autres blogs font souvent appel à un mécanisme de captcha qui consiste à taper un mot contenu dans une image ou à répondre à une question simple. Je n'aime pas ces solutions, parce que l'utilisateur ne comprend pas forcément pourquoi on lui demande ça.

La bonne nouvelle, finalement, c'est que ce blog est donc maintenant résistant au spam.
Enfin, jusqu'à la prochaine fois, puisque la sécurité est un processus et non pas un état.

Test tags technorati

Ajouté le samedi 4 novembre 2006 à 20h21 / informatique web

J'ai passé beaucoup de temps à essayer de faire fonctionner les tags technorati sur mon blog. Voici un billet pour tester ce qui marche ou non. Je mettrais le résultat en mise à jour.

Test 1 : comme dans l'aide de technorati, .

Test 2 : tag "autres" qui pointe vers mes catégories à moi, .

Test 3 : tag "informatique" et "web" du billet, avec rel="category tag".

Mise à jour (À 21h06) :
Tous les tags ont fonctionnés. Cependant, technoratitestfaurax1 a mis un peu plus de temps à être pris en compte que les autres.

Paiement en ligne des impôts

Ajouté le dimanche 22 octobre 2006 à 20h03 / ma vie autres informatique web

J'ai reçu mon avis d'imposition pour la redevance télé et la taxe d'habitation, accompagné d'un TIP.
Encore de la paperasse, avec date/signature, puis envoi accompagné d'un RIB, dans la petite enveloppe "Affranchir au tarif Lettre"...

Que nenni ! En regardant attentivement au verso (dans les petites lignes que personne ne lit), on voit qu'on peut payer en ligne !

Il faut aller sur http://www.impots.gouv.fr/. Pour pouvoir avoir un "espace abonné", il faut donner son numéro fiscal et se laisser guider. Lors de la création de l'espace abonné, le site génère un certificat qu'il ajoute dans le navigateur.

Un certificat ! Là, vraiment, un coup de chapeau à l'équipe informatique qui a fait ça : c'est la première fois que je vois une signature numérique à grande échelle.
Il est même possible d'avoir plusieurs certificats sur le même ordinateur (pour plusieurs comptes) et de choisir celui qu'on veut utiliser (testé avec Firefox).

En plus de la sécurité accrue (SSL et certificat), il n'est même pas besoin de s'identifier sur le site à la prochaine visite : le certificat sert de mot de passe !

Comme j'avais télédéclaré et télépayé l'impôt sur le revenu, je me retrouve identifié, prêt à payer. Malheureusement, je crois que je suis pas le seul, puisque le site de télépaiement est actuellement surchargé.

C'est pas grave, j'ai encore le temps, puisqu'avec le télépaiement, on peut payer jusqu'à 5 jours après la date limite. Dans tous les cas, le prélèvement interviendra 10 jours après la date limite.
Ça encourage à faire son paiement en avance, sans pour autant faire un trou dans sa trésorerie.

Mise à jour (27/10 à 22h57) :
C'est bon, c'est payé. J'en ai profité pour adhérer à la mensualisation. Vivement la retenue à la source.

À propos de l'auteur

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX

D'un naturel joyeux, positif et curieux, je m'intéresse à beaucoup de choses parmi lesquels la salsa, l'espéranto, la plongée mais surtout l'informatique, le web et Linux.

Même si j'aime programmer, je m'intéresse également aux aspects d'ergonomie, de design et de marketing.

Si vous pensez avoir du travail pour moi, il y a mon LinkedIn et mon CV.

M'écrire : olivier+blog@faurax.fr

Retrouvez-moi sur Facebook et Twitter.

Catégories

S'abonner / Rechercher

S'abonner par RSS logo RSS
S'abonner par courriel :

Rechercher sur ce blog :

Contact

Je lis & je lie

Archives

Archives du blog

Infos & trucs de couleurs

Geo Visitors Map
Validation HTML Validation CSS
spampoison
Creative Commons License

Carte de visite

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX
Téléphone : 0681651140
Courriel :
Jabber : ofaurax@jabber.fr Statut Jabber

Cette hCard sémantique a été créée avec le hCard creator.

 
  Olivier FAURAX