« Le bonheur est une question d'habitude »

Le blog d'Olivier FAURAX

Multiplication de grands nombres à la main

Ajouté le jeudi 16 août 2007 à 00h20 / autres

À l'école, on nous apprend une méthode de multiplication sans jamais nous la démontrer. En utilisant une méthode graphique, on comprend mieux comment ça marche, et on trouverait presque facile de faire une multiplication de nombres à 3 chiffres.

Sur Gxangalo.com, site de nouvelles en espéranto, il y a eu un article assez drôle sur une étude anglaise.

J'ai copié le texte est original car Ĝangalo a un avenir incertain (le site n'est plus maintenu depuis décembre 2006). Le lien permanent est cassé.

La source n'est pas disponible en ligne, mais j'ai trouvé une page qui signale que c'est édité par les anglais de Harraps.

Eldonejo kompilas liston de plej oftaj flirto-frazoj el Eŭropo
Un éditeur compile la liste des phrases de drague les plus utilisées en Europe

Sendita (gxangalo.com) de Redakcio je 2006/7/13 22:39:48 (333 fojojn)

Brita eldonejo kompilis liston de 10 plej uzataj flirto-frazoj en sep eŭropaj lingvoj - interalie el la angla, la franca, la germana, la hispana kaj la itala lingvoj. Laŭ eldonejo Chambers Harrap, donjuanoj irontaj al Eŭropo akiros per la frazoj aŭ pozitivan rezulton - aŭ vangobaton.

Un éditeur anglais a compilé les 10 phrases de drague les plus utilisées dans sept langues européennes - entre autres en anglais, français, allemand, espagnol et italien. Selon l'éditeur Chambers Harrap, les Don Juan qui iront en Europe obtiendront par ces phrases un résultat positif - ou une claque.

La celo de la brita eldonejo estas, per komparado de plurlingvaj flirtoj en Eŭropo, destili la 'lingvon de amo'. Jen la dek frazoj plej uzataj dum flirtoj en Eŭropo, laŭ la enketo de la eldonejo:

Le but de l'éditeur anglais est, par comparaison des flirts multilingues en Europe, d'extraire le style de la « langue de l'amour ». Voici les 10 phrases les plus utilisées pendant les flirts en Europe, selon l'enquête de l'éditeur :

  1. Ĉu via patro estis ŝtelisto? Ĉar li ŝtelis el la ĉielo la stelojn, kaj ilin metis en viajn okulojn.
  2. Ĉu ne doloris, kiam vi falis el la ĉielo?
  3. Vi certe estas laca, ĉar vi cirkulis en mia menso la tutan tagon.
  4. Pardonu min. Ŝajnas, mi ke perdis mian telefonan numeron. Ĉu vi permesos, ke mi prunteprenu vian?
  5. Ĉu vi kredas je amo unuavida, aŭ ĉu mi preterpasu denove?
  6. Pardonu min. Ĉu vi kisas nekonatojn? Ne? Mi do prezentu min.
  7. Certe viaj piedoj doloras, ĉar vi promenis tra miaj sonĝoj tutnokte.
  8. Mi ĵus alvenis al via urbo. Ĉu vi bonvole direktos min al via apartamento?
  9. Ĉu vi havas mapon? Mi perdiĝs en viaj okuloj.
  10. La solan aferon, kiun viaj okuloj ne diras al mi, estas via nomo.
  1. Est-ce que ton père a été un voleur ? Parce qu'il a volé les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux.
  2. Tu n'as pas eu mal quand tu es tombé du ciel ?
  3. Tu dois être fatiguée parce que tu as trotté dans ma tête toute la journée.
  4. Excuse-moi. On dirait que j'ai perdu mon numéro de téléphone... Est-ce que je pourrais emprunter le tien ?
  5. Est-ce que tu crois au coup de foudre au premier regard ou est-ce que je dois repasser ?
  6. Excuse-moi. Est-ce que tu embrasses les inconnus ? Non ? Donc, je me présente.
  7. Tes pieds doivent sûrement te faire mal, parce que tu t'es promenée dans mes rêves toute la nuit.
  8. Je viens d'arriver dans ta ville. Est-ce que tu pourrais m'indiquer le chemin jusqu'à ton appartement ?
  9. Est-ce que tu as un plan ? Je me suis perdu dans tes yeux.
  10. La seule chose que tes yeux ne me disent pas, c'est ton nom.

Dum Esperanto ankoraŭ ne estas pli diskonigita en la Malnova Kontinento, la simileco de flirto-frazoj klare montras, ke almenaŭ amindume, eŭropanoj pli kaj pli unuiĝas.
De Ĝangalo-redakcio, laŭ la novzelanda korespondanto Majko Leon [Mike Leon]

Pendant que l'Espéranto n'est pas encore plus connu sur le Vieux Continent, la similitude de phrases de drague montre clairement, qu'au moins en s'aimant, les européens s'unifie de plus en plus.
De la rédaction de Ĝangalo, selon le correspondant néo-zélandais Mike Leon.

Paiement en ligne des impôts

Ajouté le dimanche 22 octobre 2006 à 20h03 / ma vie autres informatique web

J'ai reçu mon avis d'imposition pour la redevance télé et la taxe d'habitation, accompagné d'un TIP.
Encore de la paperasse, avec date/signature, puis envoi accompagné d'un RIB, dans la petite enveloppe "Affranchir au tarif Lettre"...

Que nenni ! En regardant attentivement au verso (dans les petites lignes que personne ne lit), on voit qu'on peut payer en ligne !

Il faut aller sur http://www.impots.gouv.fr/. Pour pouvoir avoir un "espace abonné", il faut donner son numéro fiscal et se laisser guider. Lors de la création de l'espace abonné, le site génère un certificat qu'il ajoute dans le navigateur.

Un certificat ! Là, vraiment, un coup de chapeau à l'équipe informatique qui a fait ça : c'est la première fois que je vois une signature numérique à grande échelle.
Il est même possible d'avoir plusieurs certificats sur le même ordinateur (pour plusieurs comptes) et de choisir celui qu'on veut utiliser (testé avec Firefox).

En plus de la sécurité accrue (SSL et certificat), il n'est même pas besoin de s'identifier sur le site à la prochaine visite : le certificat sert de mot de passe !

Comme j'avais télédéclaré et télépayé l'impôt sur le revenu, je me retrouve identifié, prêt à payer. Malheureusement, je crois que je suis pas le seul, puisque le site de télépaiement est actuellement surchargé.

C'est pas grave, j'ai encore le temps, puisqu'avec le télépaiement, on peut payer jusqu'à 5 jours après la date limite. Dans tous les cas, le prélèvement interviendra 10 jours après la date limite.
Ça encourage à faire son paiement en avance, sans pour autant faire un trou dans sa trésorerie.

Mise à jour (27/10 à 22h57) :
C'est bon, c'est payé. J'en ai profité pour adhérer à la mensualisation. Vivement la retenue à la source.

118 818 : pas cher, voire gratuit !

Ajouté le vendredi 5 mai 2006 à 23h08 / autres

Si on regarde sur le détails des tarifs des 118 XYZ, on se rend compte qu'il y en a qui sont moins chers que les autres.

Voici une comparaison du 118 818 (free.fr) face aux 118 218 ("toutouyoutou") et 118 000 ("j'appelle le...")

Avec le 118 818, un simple renseignement est gratuit depuis un fixe France Télécom. L'annuaire inversé est à 0,9€. S'il y a mise en relation, le tarif de la communication est de 0,11€/min (selon free, ce tarif est "équivalent à celui de l'opérateur historique").

Avec le 118 218, un simple renseignement est à 0,9€/appel depuis un fixe France Télécom, tout comme l'annuaire inversé. S'il y a mise en relation, le tarif de la communication est "gratuit dans la limite de 20 min".

Avec le 118 000, c'est carrément "0,96 €/min avec un plafond de 1,92€/appel", comme l'annuaire inversé. S'il y a mise en relation, le tarif de la communication est de 0,22€/min.

Ceci dit, on peut trouver de très bons annuaires gratuits sur Internet, comme l'annuaire d'infobel qui fait même l'annuaire inversé.

À propos de l'auteur

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX

D'un naturel joyeux, positif et curieux, je m'intéresse à beaucoup de choses parmi lesquels la salsa, l'espéranto, la plongée mais surtout l'informatique, le web et Linux.

Même si j'aime programmer, je m'intéresse également aux aspects d'ergonomie, de design et de marketing.

Si vous pensez avoir du travail pour moi, il y a mon LinkedIn et mon CV.

M'écrire : olivier+blog@faurax.fr

Retrouvez-moi sur Facebook et Twitter.

Catégories

S'abonner / Rechercher

S'abonner par RSS logo RSS
S'abonner par courriel :

Rechercher sur ce blog :

Contact

Je lis & je lie

Archives

Archives du blog

Infos & trucs de couleurs

Geo Visitors Map
Validation HTML Validation CSS
spampoison
Creative Commons License

Carte de visite

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX
Téléphone : 0681651140
Courriel :
Jabber : ofaurax@jabber.fr Statut Jabber

Cette hCard sémantique a été créée avec le hCard creator.

 
  Olivier FAURAX