« Le bonheur est une question d'habitude »

Le blog d'Olivier FAURAX

Pour ceux qui ne sauraient pas, j'édite depuis presque 2 ans un site web qui liste les soirées salsa de la région marseillaise au début, et maintenant d'un peu partout en France. Ce site s'appelle La Liste Salsa d'Olivier et est devenu plutôt populaire (20 000 pages/mois).

Et voilà qu'on me propose de me l'acheter....

Mise à jour (3/04 à 14h02) :
Poisson d'Avril ! Non, personne ne veut acheter la Liste et je n'ai pas prévu de vendre. Merci pour tous vos commentaires sympas ;)

Le deal

Il y a quelques jours, j'ai reçu un e-mail d'un site web « concurrent » qui liste également des soirées salsa. On a échangé quelques e-mails et il s'est avéré qu'il a beaucoup investi dans son site web, qu'il a peu de retour sur investissement, et que la Liste Salsa d'Olivier lui fait de l'ombre.

En gros, je propose un meilleur service, autant sur la forme (ergonomie) que sur le fond (qualité des informations), avec une seule publicité, et tout ça gratuitement. Alors que le site en question est plus difficile d'utilisation, avec des informations moins à jour, et le tout criblé de publicité Google pour rentabiliser.

Après m'avoir proposé plusieurs options qui ne me plaisaient pas comme intégrer mon site dans le sien (c'était bien la peine que je fasse un effort sur la présentation) ou se répartir les régions (je prends la Creuse et lui Marseille ?), il m'a carrément proposé d'acheter mon site.

J'ai cru à une blague, mais non, il souhaite acheter mon site, l'hébergement, toute la programmation et les données avec, pour un montant à 4 chiffres. Il ne m'a pas dit ce qu'il en ferait : il peut simplement le fermer et rediriger sur son site, ou le réutiliser en ajoutant des pubs pour rentabiliser.

En fait, je ne sais pas trop ce que je dois faire, donc j'aimerais avoir votre avis à vous, les utilisateurs du site.
Il ne m'a pas autorisé à communiquer ni son nom, ni le montant exact, c'est pas la peine de demander. La seule chose que j'ai négocié, c'est que le nom soit changé, pour qu'il n'y ait plus mon prénom en cas de rachat.

Dois-je vendre ? les POUR

Je passe beaucoup de temps sur La Liste Salsa d'Olivier, à améliorer le code du site et les données (fautes d'orthographe, mise en forme) et ça me pénalise sur mes autres projets personnels. Par exemple, l'été passé, j'ai continué à suivre le site en vacances et j'ai du corriger une soirée qui était annoncée à tord depuis le wifi d'un camping.... Vendre le site me permettrait de dégager du temps et de passer à autre chose.

D'ici quelques années, je ne suis pas sûr que j'aurai encore envie de m'investir dans La Liste Salsa d'Olivier. Si je regarde mes sites jusqu'à maintenant, je m'en occupe sérieusement pendant environ 3 à 4 ans. Je ne sais pas si La Liste Salsa d'Olivier fera exception ou pas. La motivation s'estompe au fur et à mesure, et si un jour j'en ai marre, je n'aurai peut être plus une si belle opportunité pour vendre.

Un montant à quatre chiffres, c'est pas rien, et j'ai déjà plein d'idées sur ce que je pourrais faire avec, à commencer par un nouvel ordi et un joli voyage. Et si je le place au lieu de le dépenser, il me rapportera autant que ce que je gagne avec les pubs sur le site (les frais d'hébergement en moins). La vente du site, c'est finalement la méthode la plus rapide pour rentabiliser le site.

Dois-je vendre ? les CONTRE

La Liste Salsa d'Olivier m'a permis de rencontrer des gens sympas et même de retrouver la danseuse avec qui j'ai commencé la salsa ! C'est la 1ère fois que je fais un site qui a une incidence sur ma vie réelle. Il m'arrive assez souvent de danser avec des cavalières qui connaissent mon site sans savoir qu'il est de moi :)
La Liste Salsa d'Olivier, c'est un peu plus qu'une liste de soirées pour moi, c'est surtout ma carte de visite dans le monde de la salsa.

Dans La Liste Salsa d'Olivier, j'ai mis le meilleur de moi-même que cela soit technique, ergonomique, marketing, et le site a encore beaucoup de potentiel. Je fais 20 000 pages/mois avec seulement 16 départements (sur 101). Je suis le seul site à proposer un certain nombre de fonctionnalités (géolocalisation, calendrier ICS, affiche PDF). Ce serait vraiment dommage de vendre maintenant et de manquer le développement du site vers quelque chose de vraiment important (et rentable).

Un autre argument de poids, c'est que si La Liste Salsa d'Olivier disparaît, il n'y aura rien pour remplacer. Même facebook ne propose pas une liste des soirées avec mise à jour automatique (on peut même pas mettre un évènement hebdomadaire sur facebook...). Et ce sera à nouveau la galère pour savoir où danser (pour vous comme pour moi) et avoir l'adresse, le tarif et l'heure.

Comme j'ai du mal à me décider, j'aimerais avoir votre avis sur ce que vous feriez à ma place, en commentaire ou par e-mail (adresse dans la colonne de droite : olivier+blog...).

Salsa : inviter et se faire inviter à danser

Ajouté le jeudi 22 avril 2010 à 00h50 / salsa ma vie

Ceux qui me connaissent savent que j'adore danser, et que je prends des cours de salsa depuis quelques années. Je vais régulièrement en soirée, ce qui me permet de bouger tout en rencontrant des gens nouveaux.

En soirée, il est assez amusant de voir d'un côté les filles, qui meurent d'envie se faire inviter, et de l'autre les garçons, qui sont effrayés à l'idée d'inviter des inconnues.

La salsa, une danse de couple

Tout d'abord, il faut savoir que la salsa, comme la plupart des danses de couple, est une danse guidée par l'homme. C'est donc lui qui est responsable des passes qui sont réalisées, et c'est lui qui doit faire comprendre à sa partenaire ce qu'il attend d'elle.

Théoriquement, la femme doit se laisser guider par l'homme, mais en pratique, il y a une bonne part de femmes qui résistent un peu ;) En cas d'incompréhension entre les 2 partenaires, la faute est censée revenir à l'homme, mais en réalité si l'homme est relativement sûr de lui, la femme peut réagir comme si c'était de sa faute à elle.

Les différences de niveaux sont d'ailleurs une difficulté supplémentaire, notamment pour l'homme, puisqu'un débutant doit tout gérer en même temps : ses pieds, le guidage et l'anticipation sur la prochaine passe, alors qu'une fille, même débutante, n'a qu'à se laisser guider (même si c'est parfois difficile...).

Choisir une partenaire : créer un couple

D'un côté, les hommes. De l'autre, les filles. La convention sociale veut que ce soit les mâles qui prennent les devants et que ce soit eux qui invitent ces chères demoiselles à virevolter en cadence.

Dans la pratique, c'est plus compliqué. Inviter, c'est créer un couple. Temporaire, certes, mais quand même. C'est pour le garçon une façon de montrer son intérêt, et pour la fille une manière de créer une connexion avec un homme.

Les garçons ont vraiment l'initiative sur tout : ils choisissent, ils invitent, ils guident et ils assument. L'homme doit contrôler la situation et il est responsable du résultat. Comble de l'ironie, lorqu'une danse en couple est réussie, c'est plus souvent la danseuse qui est mise en avant.

Et si ça ne marche pas ?
Essuyer le refus d'une fille est un terrible coup au moral et une atteinte à l'estime de soi, d'autant que la demande est publique, et que cela peut jouer en sa défaveur sur d'autres demandes (les filles détestent prendre les « restes » de leurs copines).

À cela se rajoute la pression sur la danse en elle-même, parce que les hommes s'imaginent qu'il faut nécessairement faire des passes monstrueusement complexes et variées pour que les filles soient contentes de danser. On retrouve ici une idéologie de performance assez ancrée dans la société, qui voudrait que l'on soit complètement nul si l'on n'est pas excellent.

On comprend maintenant mieux pourquoi on voit des danseurs de salsa (principalement débutants) se cantonner à inviter leur copine ou des filles de leur école de danse : les refus seront inexistants (on refuse pas un ami) et les passes sont connues par la fille (pas besoin de guidage important).

Pendant ce temps, chez les filles : « Pourquoi personne ne m'invite ? »

De l'autre côté, les filles attendent impatiemment et ne comprennent par pourquoi elles sont encore assises alors que la musique à commencé depuis 30 secondes et que des couples de danseurs se sont formés autour d'elles, voire même avec leurs copines. Là aussi, il y a une certaine pression pour ne pas être la copine-moche-qui-danse-jamais.

J'imagine assez bien le genre de pensées : Pourquoi pas moi ? Est-ce que je danse trop mal ? Est-ce que je leur fait peur ? Est-ce que j'ai l'air trop difficile à gérer ? Est-ce que je ne vaux pas la peine d'être invitée ?

Souvenez-vous maintenant où en était resté le danseur : à ce stade, il a peur d'être rejeté. La solution pour la femme, c'est de le rassurer, en lui communiquant non-verbalement qu'elle est disponible et motivée pour danser, de façon à ce qu'il sache qu'il n'y a pas de risque de refus.

À votre avis, à quoi ressemble une fille qui a envie de danser ? Elle est assise ou debout ? Elle tient un verre à la main avec son sac à main à l'autre bras ? Elle croise les jambes et les bras en prenant une mine pleureuse ? Elle esquive les regards ? Bien sûr que non.
Regardez bien, en soirée : les filles qui sont debout et souriantes n'arrêtent pas de danser, alors que celles qui sont assises les bras croisées et qui boudent ne dansent pas. Vous croyez que c'est un hasard ?

Cassons les mythes

J'ai déjà entendu dire « C'est facile pour les mecs, ils n'ont qu'à inviter ». Non, c'est tout sauf facile d'inviter une inconnue. Si on inverse les rôles, il y a pas tellement de filles qui oseraient inviter un inconnu, même parmi les danseuses confirmées... Non, ce n'est pas différent : il ne faut pas croire que les garçons naissent avec un don inné pour aborder des inconnues.

C'est difficile de savoir ce qui fait qu'une fille apprécie une danse, mais je peux vous assurer que ça n'a rien à voir avec les passes que vous allez essayer de faire.
C'est pas facile à comprendre pour la plupart des garçons, mais ce qui compte pour elles, c'est la relation émotionnelle, c'est-à-dire les accélérations, les surprises et le petit clin d'oeil avec le sourire complice pendant le pas de base.
3 ou 4 passes suffisent pour danser correctement en les mélangeant, mais c'est encore meilleur si vous savez les rendre uniques par l'ajout d'un petit quelque chose à chaque fois.

Et si vous ratez une passe ? Pas grave ! En général, les filles sont indulgentes et heureuses de danser, faites-leur un grand sourire et reprenez.
Et si vous lui marchez sur les pieds ? Par grave non plus ! Enfin, tant que ça ne se termine pas en fracture ;)

De l'avis de plusieurs danseuses, il n'y a que 2 choses rédhibitoires pour une femme.
La première, c'est l'hygiène, puisqu'apparemment certains oublient que la personne qui va se tenir à 30 cm d'eux pendant 4 minutes appréciera de ne pas être obligée de tourner la tête pour trouver de l'air respirable.
La deuxième, c'est de danser sur les temps, puisqu'il n'y a rien de plus déroutant que quelqu'un qui danse sur un autre tempo que celui de la musique. Normalement, c'est du niveau d'initiation, et c'est aussi difficile que de taper des mains sur une chanson de Patrick Sébastien.
Les filles, si vous en avez d'autres, laissez un commentaire.

Et pourquoi les femmes n'inviteraient pas ?
Il n'y a aucune raison, et pour cause : ça arrive ! Et là, c'est à l'envers que ça marche : il faut vraiment qu'elles pensent ne pas être refusées, c'est pour cela que ça arrive principalement avec des cavaliers qu'elles connaissent ou avec qui elles ont déjà dansé quelques fois.
Et le conseil marche dans l'autre sens : les mecs, soyez accessibles !

Et pour finir, des conseils pratiques

Pour les filles, ça se résume presque à ce que j'ai déjà dit :

  • Debout, c'est mieux
  • Décroisez tout (bras, jambes, pieds), soyez ouverte
  • Votre sourire le rassure
  • Soutenez son regard, ne le fuyez pas
  • Il débute, il hésite ? Invitez-le ! (et il vous en sera reconnaissant)
  • N'attendez pas tout de lui
  • Vous ne savez pas danser, vous débutez ? Dîtes-lui, mais n'en faites pas un prétexte pour ne pas danser
  • Si vous refusez une danse, il s'en souviendra, et les autres hommes aussi

Oui, je sais, le dernier conseil met la pression, mais je me souviens encore d'un cavalier qui voulait inviter une jolie blonde. Comme je l'encourageais, il m'a dit « ha non, elle a déjà refusé l'autre type là-bas ».
C'est le même principe pour une cavalière à qui j'ai dit « je suis débutant » au début de la danse et qui m'a répondu par une grimace dans le style « et merde... ». Ça a été dur pour moi pendant 3 minutes... et pour elle pendant le reste de la soirée : jolie, blonde et personne pour l'inviter.

Pour les mecs, j'ai développé une technique de guérilla pour faire danser toutes les filles, y compris les plus récalcitrantes, profitez-en :)

  • Allez-y franchement et d'un pas décidé (ça les rassure), ne vous demandez pas pendant 30 secondes si vous y allez ou pas
  • Les femmes refusent rarement un sourire
  • Soyez légers, rien n'est grave. Si vous vous trompez, elle n'appellera pas la police
  • Elles aiment qu'on bataille un peu pour les avoir (estime de soi...), donc insistez... mais pas trop :)
  • Si elle est avec une bande de copines et qu'elle résiste, incluez ses copines dans la conversation pour qu'elles la poussent à danser (elles adorent se faire ça entre copines)
  • Vous vous approchez en la regardant droit dans les yeux, en tendant vers elle votre main pour prendre la sienne, sans rien dire. Elle peut pas dire non, il n'y a pas eu de question :)
  • Si elle dit « je sais pas danser », répondez « moi non plus ». Prenez sa main, et hop (oui, c'est un mensonge, mais elle avait qu'à pas commencer)
  • Si elle dit « je suis fatiguée », partez tout de suite, et ne revenez pas de la soirée (elle ne mérite pas votre énergie)
  • La plupart des raisons qui font qu'une fille refuse une danse n'ont rien à voir avec le cavalier qui demande, donc ne le prenez pas pour vous si ça arrive, vous n'y êtes (presque) pour rien.
  • Les plus jolies filles sont moins invitées que les autres parce qu'elles intimident les cavaliers. Profitez-en, invitez-les !

Si avec tout ça, il y a encore des gens qui restent assis, d'un côté comme de l'autre, je vois pas ce que je pourrais faire de plus :)

Si vous avez aimé cet article, et si vous avez d'autres conseils : les commentaires sont ouverts !

Tout d'abord, bonne année 2010 !
Comme au début de chaque année, c'est le moment des bonnes résolutions, et aussi l'occasion de faire mieux que les résultats de 2009.

Cette année, les objectifs vont tourner autour de 10 thèmes, avec parfois plusieurs petites tâches et parfois un seul but. Il n'y a pas d'objectifs vacant cette année, mais vous pouvez toujours me proposer une tâche supplémentaire dans un des thèmes :)

Salsa

Je commence par un objectif bien sympa pour 2010 : danser la salsa avec 10 jolies filles qui sont amies avec moi sur Facebook.

Bien évidemment, les critères de sélection ne sont pas arrêtés, mais je peux dire que ça aide si la fille est jolie, de bonne compagnie, souriante et habite à côté de chez moi :)

Business web

En 2009, j'ai mis en place la Liste Salsa d'Olivier. Je finis l'année 2009 avec 720 visiteurs uniques sur décembre, 1060 visites et 2036 pages vues, ce qui est déjà pas mal pour un site lancé en septembre, sans aucune autre pub que le bouche à oreille et le référencement naturel de google.

Pour 2010, l'objectif est d'arriver à 1500 visiteurs uniques mensuels sur les 2 ou 3 derniers mois, ainsi que de vendre au moins 4 emplacement de pub (une par mois) dont 2 consécutifs.

En fait, augmenter le traffic me permettra de vendre plus facilement les emplacements de pub. Bien évidemment, c'est surtout du traffic qualifié (c'est-à-dire des gens qui aiment les soirées salsa et habitant dans la région) qu'il me faut, et pas simplement des visiteurs quelconques. Il y a plusieurs solutions, mais dans tous les cas, le site doit rester simple et pertinent, et le plus automatique possible (pour pas que j'y passe tout mon temps libre).

Business informatique

Cela fait très longtemps que j'ai promis (haaa, les promesses) un logiciel de gestion de cave à un Tonton. J'ai beaucoup réfléchi au sujet, j'ai aussi regardé ce qui existe sur le net, et je pense vraiment qu'il y a de belles opportunités.

On m'a déjà orienté vers GCstar, xcave, gcave et d'autres, mais aucun d'eux ne correspond à ce que je cherche.

L'année passée, je me demandais quelle technologie utiliser, et je m'oriente vers du JS/XUL. J'aurai aimé faire du Python/XUL, mais apparemment c'est pas encore assez bien supporté, ou alors j'ai pas trouvé.

Pour 2010, l'objectif est de faire un prototype très basique mais utilisable : interface de gestion des bouteilles, stockage des données.

Interaction sociale

J'ai bien progressé en 2009, je suis bien meilleur dans l'attitude générale. Je suis allé au lair de Toulon et c'est sympa, mais on a pas encore vraiment beaucoup avancé. J'ai aussi un bien meilleur screening, ce qui me permet d'être bien plus efficace.

En 2009, j'ai beaucoup utilisé de la PNL, mais je me suis rendu compte à quel point c'est limité en environnement bruité. C'est très sympa pour fluffer utile et maintenir l'intérêt, mais il faut arriver à le structurer pour aller plus loin.

En 2010, l'idée c'est d'ajouter de la structure à tout ça, notamment pour pouvoir ouvrir plus rapidement et arriver à fermer sur un numéro ou mieux. Pour l'ouverture, quelques openers sont à inventer pour avoir mon style, et pour la fermeture, faut que je m'améliore sur l'isolation, probablement.

L'objectif de 2010 est ambitieux : 6 soirées avec le lair autour de Toulon, 6 numcloses sur l'année ou un kclose. C'est de loin l'objectif le plus difficile de toute la liste, mais le voyage est plus important que la destination...

Logiciels libres / Mandriva

Alors là, cette année, je vais lever le pied. Plus de jus de cuisson, mais je me suis mis à faire des paquets RPM (pour ceux qui ne connaissent rien à Linux, c'est un fichier qui permet l'installation d'un logiciel).

L'objectif de 2010 est d'être responsable de 10 paquets. Ça devrait pas être trop dur. Par contre, l'autre objectif, c'est de lire Maximum RPM pour faire des RPM de bonne qualité.

Comme c'est pas un gros objectif, j'ajoute aussi de faire un don à 3 associations autour du libre, parce qu'il y a un paquet de gens à qui je dois quelque chose. Ou alors mieux, je leur achète des T-shirts, pour être en même temps une affiche publicitaire ambulante :)

Informatique perso

J'ai jamais été un gros fan de matériel informatique (je n'ai qu'un PC chez moi), ce qui fait que je n'ai actuellement rien pour sauvegarder.

L'autre problème, c'est mon hébergement web. Au moment où j'écris ces lignes, je suis hébergé par free.fr sur ofaurax.free.fr et je dois dire que même si je l'utilise depuis longtemps, il n'est pas rare d'avoir des erreurs de serveur pour une raison ou une autre.

Pour 2010, je vais déjà mettre en place une sauvegarde. Je voulais faire une sauvegarde en ligne, mais c'est rare sous linux et c'est quand même assez cher. Au bout d'un an, ça revient même plus cher qu'un gros disque dur externe.

Le 2ème objectif pour 2010, c'est la migration de mon site web sur un hébergement correct avec un vrai nom de domaine. Attention cependant à ne pas passer trop de temps en administration système...

Blog

J'ai pas été très actif sur le blog en 2009 au niveau contenu et j'aimerai bien le relancer un peu notamment avec de la salsa, de la télé numérique et du recyclage des articles les plus lus (si ça peut être utile...).

L'objectif 2010 est la publication de 10 articles, que cela soit sur la salsa, la télé numérique ou un ancien article mis à jour. C'est beaucoup, mais ça va m'encourager à commencer rapidement et à ne pas attendre la fin de l'année :)

Famille

Ma famille est un peu loin, et on se voit principalement pour les fêtes, ou quand ma Maman a besoin de soleil :)
Mon frère se plaint de ne pas me voir assez souvent, mais il a aussi un emploi du temps professionel assez chargé.

L'objectif 2010, c'est 3 semaines avec ma famille en cumulé sur l'année. J'ai pas compté en 2009, mais je devais être déjà à ce quota. Entre l'hiver et l'été, ça devrait être assez facile à faire. On va dire que le challenge, ça va être d'arriver à attraper mon frère :)

LifeHacks

Cette section est dédiée à tout ce qui rends la vie plus facile et plus douce.

Tout d'abord, je vais acheter des bouquins. Je ne lis pas de la même manière sur un écran que sur du papier (sur un écran, je scanne plus que je ne lis), et il faut bien dire qu'une lecture d'un livre de plusieurs dizaines de page sur un écran, c'est pas super confortable.

En plus, les livres sont un super truc pour bien dormir. Un écran vous tiens en éveil avec de la lumière artificelle, ce qui n'est pas bon pour un sommeil de qualité (c'est comme s'endormir devant la télé... ou devant un divx, dédicace à mon frère !). Un livre permet de faire tomber son attention doucement et de commencer à s'endormir.

Merci à l'HMAP pour la carte cadeau FNAC (offerte parce que je viens de loin) qui m'a permis de faire une bonne commande de bouquins !

Une autre bonne idée, c'est de remplacer la télé par TED.

Pour 2010, l'objectif est de lire en entier les bouquins commandés, et de lire également GTD et La semaine de 4 heures (j'attends la deuxième édition en français). Globalement, passer moins de temps devant la télé, plus dans des bouquins, mais toujours autant devant un ordi (ouf !).

Méta-thème

Wikipedia : « méta (préfixe) est souvent utilisé dans le vocabulaire scientifique pour indiquer l'auto-référence ».

Le 10ème thème, c'est de gérer les 9 premiers ! Je pense faire un point tous les 3 mois, ce qui veut dire que d'ici le 1er avril :

  • Entre 3 et 5 filles dansées
  • 1 ou 2 soirées avec le lair de Toulon
  • Au moins 950 visiteurs de la liste salsa
  • Une liste persistante (sqlite) de bouteilles de vins en XUL (python si possible, sinon JS)
  • Peut être lecture de Maximum RPM
  • Une sauvegarde ou un meilleur hébergement web, et un nom de domaine :)
  • 3 articles sur le blog
  • Plan de vacances de l'année, au moins qq jours au ski
  • GTD acheté, lu et espérons appliqué

J'ai créé ce thème en lisant un article sur la malédiction des bonnes résolutions qui cite un travail scientifique qui a trouvé des caractéristiques sur les résolutions qui ont fonctionné.

Il faut couper les buts en petits paliers, avoir une récompense quand on les atteint, parler de ces buts à ses amis, se concentrer sur les bénéfices du succès et garder une trace de l'avancement. Dans l'étude, ceux qui ont découpés leurs buts ont un succès moyen de 35% et ceux qui ont suivi les 5 conseils ont un succès de 50%.

Ce qui n'est pas dans la liste...

C'est pas parce que ce n'est pas dans la liste que ça ne sera pas fait, c'est simplement moins prioritaire.... en théorie !

Espéranto : je vais continuer à le pratiquer à l'occasion, mais je ne prévois rien de spécial pour cette année.

Design / Créativité : j'aimerai bien créer de belles choses, je me documente beaucoup. Peut être qu'en 2010, je vais chopper le virus de l'infographie.

LiveCD Mandriva : le but ne serait pas de faire une énième Mandriva One + MonBureau, mais plutôt faire un liveCD pour un usage particulier, avec une sélection de logiciels restreinte.

Plongée, niveau 2 : ça pourrait me démanger au cours de l'année....

Esperanto Toolbar : même si je ne l'ai pas mis dans la liste, je pense quand même retoucher un peu cette extension Firefox pour la faire évoluer.

À votre avis, quels sont les objectifs qui vont être réussis, et ceux qui vont être ratés ?

À propos de l'auteur

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX

D'un naturel joyeux, positif et curieux, je m'intéresse à beaucoup de choses parmi lesquels la salsa, l'espéranto, la plongée mais surtout l'informatique, le web et Linux.

Même si j'aime programmer, je m'intéresse également aux aspects d'ergonomie, de design et de marketing.

Si vous pensez avoir du travail pour moi, il y a mon LinkedIn et mon CV.

M'écrire : olivier+blog@faurax.fr

Retrouvez-moi sur Facebook et Twitter.

Catégories

S'abonner / Rechercher

S'abonner par RSS logo RSS
S'abonner par courriel :

Rechercher sur ce blog :

Contact

Je lis & je lie

Archives

Archives du blog

Infos & trucs de couleurs

Geo Visitors Map
Validation HTML Validation CSS
spampoison
Creative Commons License

Carte de visite

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX
Téléphone : 0681651140
Courriel :
Jabber : ofaurax@jabber.fr Statut Jabber

Cette hCard sémantique a été créée avec le hCard creator.

 
  Olivier FAURAX