« Le bonheur est une question d'habitude »

Le blog d'Olivier FAURAX

Une défaite juste et royale

Ajouté le dimanche 6 mai 2007 à 18h52 / politique

A voté ! Ça y est, j'ai accompli mon devoir de citoyen, mais je l'ai fait tout en sachant que ce soir, Sarkozy sera élu.

Certains prévoient 56-44, j'aurais tendance à penser 52,5-47,5. Je devrais avoir une estimation à 17h30 (haaa, Internet...). Comme ensuite on aura droit à des analyses de n'importe qui, je vous propose la mienne en avance ;)

PS : on ne change pas une équipe qui perd

Vous avez vu de nouvelles têtes depuis 2002, vous ? Bien sûr que non, ils étaient tous bien occupés à préparer leur fauteuil de futur présidentiable pour 2007. Et si Jospin revenait ? Et comment Ségolène Royal va faire pour griller la priorité aux cadres du parti ? Et être le seul à dire Non au TCE, c'est pas une bonne manière de se faire de la pub ?

Pour faire semblant d'être un parti fort, on mets l'adhésion à 20 euros pour les nouveaux en 2006, histoire d'avoir un maximum de militants pour l'élection à venir.
L'erreur, c'est que ces militants sont plutôt jeunes, adhèrent pour pas avoir un deuxième 21-avril-2002 et parce qu'ils ont envie de continuer l'aventure du mouvement anti-CPE (chaque génération a besoin de son Mai 68...).
Ainsi, ils contribuent à élire Royal dès le premier tour de la primaire. Bien évidemment, on ne peut douter un seul instant que ce choix ce soit porté sur ses idées et son programme, plutôt que sur une discrimination positive inconsciente sur le sexe (« Ça serait bien que ça soit une femme »).

Bon, OK, elle est désignée par la base, contre l'appareil du PS. DSK et Fabius savent très bien que si elle perd, elle sera désintégrée au PS et qu'ils ont une chance de récupérer le parti.
Il faut donc la soutenir pour ne pas être un lâcheur et se ménager un poste de ministre, tout en n'en faisant pas trop pour pas qu'elle gagne.
C'est dur de gagner contre les 2 camps à la fois, mais on essaye quand même.

Gros problème : elle est nulle

Au début, l'effet de mode a joué : c'est une femme, elle s'habille en blanc, la démocratie participative, les jurys populaires, etc. Mais un effet de mode, ça passe.

Rien ne doit être trop polémique, il faut caresser l'opinion. C'est cohérent avec la démocratie participative, « Ne vous inquiétez pas on vous écoute ». Sauf que plus on écoute d'opinions, plus le consensus est difficile, ce qui donne des positions molles, des réponses évasives.
Face aux opinions bien tranchées à base de nettoyeur haute pression de Sarkozy, sa réponse est qu'il faut une « France Juste ».
À peine un tuyau d'arrosage.

Ceci dit, on a bien déjà vu des candidats dont les idées étaient consensuelles. Mais ils savaient parler et renverser une salle avec un micro. Sa communication a été horrible jusqu'au premier tour.
Combien de fois elle a changé de slogan ? C'est quoi cette photo noir et blanc sur les affiches du premier tour (surtout quand on sait que sa féminité est un argument de campagne) ? Pourquoi elle est toujours toute raide à la télé ou dans ses meetings ? Quand elle récite ses discours, elle est chiante, sa voix est monotone, il n'y a aucune passion : si elle a des conseillers en communication, il faut qu'elle les vire.

Entre les 2 tours, sa communication a été meilleure, on est passé à une affiche en couleur, sa profession de foi est même meilleure que celle de Sarkozy et le dialogue avec Bayrou a été cordial.
Sur le débat de l'entre-2-tours, chacun est rentré chez soi en se disant que sont candidat avait été le meilleur. C'est toujours ça de gagné, quand on s'attendait à un désastre pour Royal.

Erreur 2002 : ne pas voter Jospin. Erreur 2007 : ne pas voter Bayrou.

Que pouvait-on faire ?
Comme on savait par avance à quelle point elle était mauvaise et qu'elle allait perdre face à Sarkozy, il fallait trouver quelqu'un d'autre pour arriver 2ème au premier tour.

Bayrou au second tour était assuré d'être élu. Qualifier Royal pour le second tour, c'était voter Sarkozy Président.

Mais pourquoi a-t-elle eu autant de voix en étant aussi nulle ? Beaucoup de gens ont eu peur d'un autre 21-avril-2002 et ont préféré le vote utile, ce qui a d'ailleurs coulé le PC et les Verts.

Et maintenant ?

Je vais maintenant essayer de prédire l'avenir, c'est mon petit côté Madame Soleil ;).
C'est amusant à faire, même si certains sont bien meilleurs que moi. Enfin bon, c'est un peu comme les astrologues : ils ont une chance sur 2 de se planter et ils oublient leurs prévisions fausses.

Avec un PS en miettes, Bayrou et Besancenot vont essayer de récupérer des voix pour les législatives. DSK va essayer de sauver ce qui peut l'être, mais il ne pourra pas empêcher les déçus du vote utile de retourner au PCF ou chez les Verts.

Bayrou va jouer gros aux législatives : son parti doit se qualifier pour le second tour dans un maximum de circonscriptions pour créer des triangulaires et faire jouer les alliances avec le PS. Une alliance avec l'UMP serait incompréhensible et suicidaire.
Si ça fonctionne, l'UMP pourrait ne pas avoir la majorité à l'assemblée, mais c'est sans compter la bonne communication de Sarkozy : « Vous avez élu un Président, donnez-lui une majorité ». Tout ressemblance avec une précédente élection n'étant bien évidemment pas fortuite.

Si Besancenot confirme son score aux législatives, il va enterrer le PC. Pour lui, l'élection de Sarkozy est une bonne nouvelle, puisque ça va installer une droite « libérale-anti-sociale-où-on-privilégie-le-profit-des-méchantes-multinationales-capitalistes » dont les dérives pourront servir d'exemple.
Avec une politique de gauche, on renforce le FN, avec une politique de droite, on relance l'extrême gauche.

Le Pen est fini. Il est encore plus usé que Chirac. Ses électeurs sont partis chez Sarkozy et ne reviendront pas (1 Million). D'ailleurs, sa campagne a été plus que médiocre : un FN sage ne convainc pas. C'est d'ailleurs quelque chose d'assez remarquable : les partis extrêmes font leur beurre sur leurs phrases chocs, comme l'a aussi démontré le PC avec Marchais (Buffet c'est pas le même style, hein).

Bon, je vous laisse, il paraît que maintenant, tout est possible. On va bien voir.

Commentaires (fil RSS RSS) :

Gravatar de Robert DUBOIS# Robert DUBOIS, le dimanche 20 mai 2007 à 10h45 :
Belle et très intéressante analyse politique de
ces dernières semaines. j'y ai trouvé bcp de
justesse,et que de nombreux journalistes se disant inféodé à aucune tendance ni apparenté
à aucun partie,donc libre dans leurs propos,
feraient bien de médité.
Merci olivier

Bien amicalement Robert D.
 :
 :(non-publié, utilisé pour le gravatar)
 :
 :
Commentaire :

Merci d'utiliser un français (ou espéranto) correct. Les liens deviennent cliquables.
Vérification anti-spam :
En quelle année a été publié cet article ? / Jaro de tiu artikolo?

À propos de l'auteur

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX

D'un naturel joyeux, positif et curieux, je m'intéresse à beaucoup de choses parmi lesquels la salsa, l'espéranto, la plongée mais surtout l'informatique, le web et Linux.

Même si j'aime programmer, je m'intéresse également aux aspects d'ergonomie, de design et de marketing.

Si vous pensez avoir du travail pour moi, il y a mon LinkedIn et mon CV.

M'écrire : olivier+blog@faurax.fr

Retrouvez-moi sur Facebook et Twitter.

Catégories

S'abonner / Rechercher

S'abonner par RSS logo RSS
S'abonner par courriel :

Rechercher sur ce blog :

Contact

Je lis & je lie

Archives

Archives du blog

Infos & trucs de couleurs

Geo Visitors Map
Validation HTML Validation CSS
spampoison
Creative Commons License

Carte de visite

photo Olivier FAURAX Olivier FAURAX
Téléphone : 0681651140
Courriel :
Jabber : ofaurax@jabber.fr

Cette hCard sémantique a été créée avec le hCard creator.

 
  Olivier FAURAX